Bienvenue dans le monde féérique...

de la Vallée des Daims

au contact direct
                    des animaux...

 
Le daim

Le daim, comme tous les autres cervidés, est un herbivore ruminant dont les mâles portent des bois qui tombent et repoussent chaque année.

Le daim sauvé par l'élevage

Le daim est originaire d'Asie mineure.

Sa variabilité génétique proche de zéro prouve que l'espèce a failli disparaître et que les quelques individus qui ont survécu, sont à l'origine de la population actuelle.

Les phéniciens ont vraisemblablement sauvé l'espèce en élevant des daims comme animal de sacrifice.

Les Romains, fins gastronomes, les élevaient, pour leur viande délicieuse et ont introduit le daim en Gaule.

En France :  le daim, sa chasse et sa viande étaient réservés à la Cour Royal. Depuis c'est un animal de parc élevé pour sa beauté et la qualité de sa viande.

Le Daim : un opportuniste

Le daim a un très grand pouvoir d'adaptation puisqu'on le retrouve aussi bien au Sud de l'Espagne, dans les dunes brûlantes qui bordent la Méditérranée, que dans les forêts froides de Scandinavie ou encore en altitude dans les montagnes europénnes.

Il consomme principalement des feuillages, des herbes, des fruits forestiers et des champignons, mais en cas de disette il peut se contenter de feuilles mortes ou d'écorses d'arbre.

Le daim : des robes variées

Le daim commun a un pelage épais, gris brun l'hiver, et roux légèrement moucheté l'été. Mais la robe des daims présente des variations importantes. Ainsi, il exsiste des daims : moucheté, isabelle, blanc, noir, chocolat...

Le daim : un grand dimorphisme

Le daim mâle peut atteindre un poid supérieur à 100kg tandis que celui de la daine dépasse rarement 60kg. A 15 mois, les jeunes daims pèsent déja 70% de leur poids adulte. Seul le mâle porte des bois qui tombent au printemps et repoussent en trois mois sous un velours nourricier. À 1 an le mâle est appelé daguet en raison des simples dagues qui ornent sa tête.

Ensuite, chaque année jusqu'à la maturité sexuelle, les bois sont plus grands et plus lourds.

La palmature à l'extrémité des bois devient plus large.

Le daim : un animal sociable

Le daim vit en harde de même sexe : les mâles d'un côté, les daines et les faons de l'autre, sauf durant la période des amours en octobre.

Chaque mâle adulte tente de s'approprier le plus grand nombre de daines qu'il défend jalousement. Les combats entre mâles sont violents, parfois mortels. En un mois, un grand daim peut saillir jusqu'à 50 daines 6 à 8 fois chacune. Il perd un tiers de son poids durant cette saison de brâme. Huit mois après, les daines s'isolent et donnent jour à un faon de 3 à 4kg qu'elles cachent avec précaution.

Un daim vit entre 20 et 25 ans.

Le daim vénéré sur  l'île de Rhodes

Sur l'île de Rhodes, les serpents provoquaient chez les habitants plus de mortalité que la guerre. Consulté, l'oracle de Delphes conseilla de lâcher sur l'île quelques daims pour éliminer les serpents. Effectivement, l'île fut très rapidement débarrassée des serpents indésirables.

Aujourd'hui, deux statues de daims en bronze ornent l'entrée du port de Rhodes.

Ce comportement destructeur de daims vis-à-vis des serpents est très souvent observé de nos jours.