Bienvenue dans le monde féérique...

de la Vallée des Daims

au contact direct
                    des animaux...

 
L'élevage

L'élevage de daims en France

L'élevage de daims s'est développé en France pour plusieurs raisons : 

  • Une demande des consommateurs

  • De plus en plus nombreux les consommateurs orientent leur choix sur des produits de qualité.

  • Par ses propriétés diététiques et gustatives remarquables, la viande de daim de France est une réponse à ce souhait.

  • Elle offre de meilleurs caractéristiques et une plus grande régularité que la viande de chasse ou d'importation qui représente 80% du marché. 

Une réponse aux problèmes des agriculteurs en zone difficile

Difficiles à exploiter, de nombreuses espaces sont aujourd'hui abandonnées par l'agriculture, notamment en montagne. Le daim, animal rustique, permet d'entretenir le paysage et d'apporter à l'éleveur un revenu supplémentaire.

L'élevage de daims en France nécessite

  • Des autorisations préalables
    Après examen de son dossier, de ses connaissances et de son expérience, la Préfecture donne à l'éleveur son autorisation d'ouverture et son certificat de capacité. Les gardes-chasse sont chargés de surveiller la bonne tenue des élevages

  • Des investissements élevés
    La propriété idéale doit être d'un seul tenant, posséder de bons paturages, de l'eau à volonté et des abris naturels (vallons, forêts,bosquets, baies...). Une clôture de deux mètres est placée sur le périmètre de l'élevage. Des séparations intérieures permettent d'amener les animaux vers un corral de capture, véritable coeur de l'élevage.

Le travail de l'éleveur sur la propriété

L'élevage de daims en France est un élevage en extensif de plein air intégral.

Ainsi les animaux vivent, sous le contrôle de l'éleveur, de la même façon que leurs congénères sauvages. L'éleveur s'assure par une surveillance soutenue mais discrète que les daims ne manquent de rien et ne subissent pas une trop forte pression de la part des prédateurs. Une fois par an, en hiver, tous les daims sont amenés au corral pour y être dénombrés, identifiés, triés et contrôlés sanitairement. Les abattages ont lieu toute l'année et sont réalisés par l'éleveur directement dans le parc à l'aide d'une carabine à lunette, suivant les normes d'hygiène européennes.

La commercialisation

Elle tient une place importante dans la vie de l'éleveur de daims français. La production en élevage extensif est faible (2 à 4  carcasses, soit 50 à 100 kg par an et par hectare). Afin de valoriser au mieux cette production il est nécessaire de limiter les intermédiaires entre l'éleveur et le consommateur. L'éleveur est donc en contact direct avec les bouchers, les traiteurs, les restaurateurs et la grande distribution. Cette étroite relation est très appréciée de part et d 'autre.

L'élevage de daims Français apparaît comme une réponse croissante aux aspirations de consommateurs des distributeurs et des éleveurs d'avant-garde.